Le Vieux-Lille est un quartier très agréable et surprenant. Remarquablement  préservé, on dit souvent qu'il faut "marcher la tête en l'air" pour apprécier le Vieux-Lille. Déambuler dans les rues du Lille ancien, flâner dans ces ruelles sinueuses et partir à la découverte de l'architecture, des magasins, des cafés, des bars et restaurants qui sont les symboles de l'histoire de ce quartier.

Connaitre le vieux lille comme sa poche

A travers notre site vous connaîtrez ce quartier et son histoire comme votre poche !

  • Rue Esquermoise : Amateurs de meubles, déco et autres objets tendances, la rue Esquermoise est faite pour vous ! Idéalement située à proximité de la Grand’ Place, elle se veut la porte d’entrée du Vieux-Lille avec ses rues pavées et ses façades colorées chargées d’histoire.
  • La Vieille Bourse : Ce bâtiment d’inspiration flamande fut construit à la demande des marchands lillois entre 1652 et 1653 par l’architecte Julien Destrée. Et ce, en vue d’offrir aux commerçants un abri pour leurs négoces sur le modèle de la bourse du commerce préexistante à Anvers.
  • Rue Royale : Nommée rue Nationale en 1793, elle devient rue Impériale en 1804 pour reprendre le nom de rue Royale en 1814. Ce n’est cependant pas fini ! Elle est à nouveau baptisée rue Impériale durant les Cent Jours (1815) et se fixe définitivement sous l’appellation rue Royale suite au départ de l’Empereur. La rue est aujourd’hui connue des lillois pour ses bars branchés qui font le bonheur des noctambules.
  • La Place aux Oignons : Répertoriée dans tout bon guide touristique comme une des plus jolies places de Lille, la Place aux Oignons jouissait d’une toute autre réputation dans les années 1970.En effet, ce lieu très prisé pour ces terrasses fleuries quand vient l’été, fut le cadre de quelques films noirs en raison de son image de véritable coupe gorge pour qui s’y aventurait.  Replongez-vous notamment dans le film d’Henri Verneuil –  Le corps de mon ennemi  - (1976) et redécouvrez Jean-Paul Belmondo et Marie France Pisier dans les ruelles sombres et inquiétantes du Vieux-Lille.
  • Rue des Chats-Bossus : En voilà une rue avec un bien drôle de nom ! La rue des Chats-Bossus est à la jonction entre la rue Basse, Grande-Chaussée et la Place du Lion d’Or. Un secteur où enseignes chics et luxueuses se disputent au faste du patrimoine architectural environnant.
  • Rue des Bouchers : Enjambée par un canal qui n’existe plus depuis 1912, la rue est devenue le coin des gastronomes avec ses nombreuses adresses de restaurants  prisés par les gens du quartier mais aussi par les gourmands de tous horizons.
  • Rue de la Clef : Nichée derrière l’Opéra et le Palais de la Bourse (Siège de la CCI), la rue de la Clef est une des plus anciennes rue de Lille. Elle doit notamment son nom à “L’Hôtel de la Clef” fondé en 1793.
  • Rue de Gand : Thaïlandais, estaminet, japonais, bistronomie… la rue de Gand, qui s’affiche comme LA rue des restaurants à Lille, propose tout type de cuisine au cœur du Lille historique.
  • Rue de la monnaie : Voilà une rue bien connue des lillois et très fréquentée par les amateurs de shopping. Concept shops, restaurants, boutiques de mode branchées et adresses gourmandes : la rue de la Monnaie, une des plus vieilles de Lille, est incontournable.
  • La place du concert & son marché : Ce marché est ouvert toute l'année les  jours suivants : mercredi, vendredi, dimanche de 7h à 14h. Marché, place du concert : fruit et légumes, poisson frais, poulets, fromages,...
  • Quai du Wault : Il est tour à tour intitulé Petit Port de la Neuve-Navie en 1370, puis Quai Saint-Martin en 1872, pour se fixer définitivement en 1882 sous l’appellation quai du Wault. Séparé de la Deûle en 1966, ce bassin reste aujourd’hui l’un des derniers vestiges de Lille en ville rivière.