A la tombée de la nuit, avec ses dédales de petites rues sombres et de passages secrets, le Vieux-Lille et ses alentours prennent des allures terrifiantes. Zombies, sorcières, démons, squelettes et âmes perdues sont attendus pour convoquer les mauvais esprits le temps d’une balade diabolique !

Le bras d’or, Rue Grande Chaussée

On débute notre parcours Grands Frissons en nous laissant guider par l’étrange bras d’or qui garde le secret de son origine depuis le 16ème Siècle. Le rez-de-chaussée de la maison fut occupé par un magasin d’objets religieux, de dévotions et d’exorcisme : horreur, malheur, on n’oublie pas son crucifix pour repousser les esprits maléfiques !

Le passage des 3 anguilles

On s’aventure avec effroi dans ce passage secret qui relie la rue Négrier à la rue Voltaire, celui-ci fut longtemps considéré comme un véritable coupe-gorge… En 1700, une ordonnance du magistrat obligeait même la fermeture des extrémités à la tombée de la nuit… La ruelle étroite et sinistre a donné son nom à un roman policier écrit par Marc Le Piouff…

La cathédrale de la Treille

A la nuit tombée, l’édifice religieux de couleur grise prend des allures fantomatiques, son impressionnant escalier et sa grande croix métallique insufflent un climat énigmatique inquiétant… On est comme pétrifié par ce décor qui semble surgir d’un scénario de film d’épouvante !

Le parc de la Treille

Autour de la cathédrale, c’est un théâtre d’ombres étranges et lugubres qui nous fait trembler : sculpture au visage torturé du Cardinal Lienart par Jean Roulland, enchevêtrement de petits ponts brumeux et passages obscurs, hautes maisons qui semblent détenir des secrets épouvantables, quelques chats noirs qui rôdent entre les arbres… cet endroit est maléfique, vite on se sauve !

Le passage de la Rue de Weppes

A quelques pas du parvis de la Treille, on emprunte le petit pont de bois de la rue de Weppes, ce passage énigmatique était autrefois un canal aux eaux chargées de mystère…

La plaque d’égout près du palais de Justice

Si vous vous baladez à proximité du Palais de Justice de Lille vous verrez surement un attroupement autour d’une plaque au sol. Il s’agit de l’emplacement où se situait la guillotine au XIXème siècle. En effet, sous l’ancien régime, les exécutions se faisaient en public. Avant de se situer à proximité du Palais de Justice, elle était positionnée sur la Grand Place. Pour réduire le long trajet des condamnés, elle a été déplacée à proximité du Palais de Justice.

La place aux oignons

En effet, ce lieu très prisé pour ces terrasses fleuries quand vient l’été, fut le cadre de quelques films noirs en raison de son image de véritable coupe gorge pour qui s’y aventurait. Replongez-vous notamment dans le film d’Henri Verneuil – Le corps de mon ennemi – (1976) et redécouvrez Jean-Paul Belmondo et Marie France Pisier dans les ruelles sombres et inquiétantes du Vieux-Lille.

Le passage voûté de la rue des Brigittines (en dehors du Vieux-Lille)

Entre chien et loup, les plus téméraires, partiront à la découverte d’un passage secret du 17 ème siècle, vestige d’un ancien couvent dit des Brigittines, célèbre pour des faits de mortifications, sorcellerie et exorcismes… Le couvent fut détruit lors d’un incendie, mais l’âme sulfureuse de ce lieu subsiste dans les alcôves des voûtes de l’étroit passage…

Pour se remettre de toutes ces émotions, zombies et démons iront boire quelques potions magiques dans les bars et tavernes du Vieux-Lille…

Au programme ce soir dans le Vieux-Lille :

– Haunted Forest Party Gastama : maquilleuses, films d’horreurs, bonbons, cocktail spécial Halloween au Gastama
– Halloween Party, fear the Ozzy Dead : soirée déguisée à l’Australian Bar
– Soirée Halloween au Garden Bar : stand maquillage, décoration spéciale, DJ, goodies…
– Disco Terror aux Folies